Dritan KARADAKU: « Traduire l’éthique d’un philosophe –Sur la première traduction de Spinoza en Albanais. »

"Réflexions personnelles d’un jeune professeur de philosophie, qui, mécontent de soi-même, a décidé de traduire en albanais (pour la première fois) l’Éthique de Baruch Spinoza, sans avoir la préparation adéquate. Durant ce travail, il a compris que traduire un texte de philosophie et traduire l’éthique d’un philosophe ce n’est pas forcement la même opération ! J’ai toujours rêvé d’une Université où les Professeurs s’appelaient Socrate, Platon, Aristote, Augustin, Thomas d’Aquin, Spinoza, Kant, Nietzsche, etc., parce que j’ai toujours voulu savoir si j’aurais pu être admis comme étudiant dans un Université de ce genre-là. En même temps, j’ai toujours rêvé d’une Université où on irait tout simplement pour apprendre, des Philosophes, à améliorer nos vies personnelles et à aider, selon nos capacités, les autres pour cette même fin ou finalité... Conscient de mon désir, et en respect de celui-ci, je me suis inscrit, de libre volonté…, dans le « Cours de Spinoza » sur l’éthique, et j’ai suivis rigoureusement ses leçons durant deux ans et demie jour par jour. Cet exposé ne prétend pas expliquer ou mettre à nu dans les détails l’œuvre de Spinoza ; il est l’image de ce voyage personnel en compagnie de Spinoza, dans l’Université et dans l’Univers de Spinoza." DK

Dritan KARADAKU, Professeur de Philosophie de l'Université de Tirana en Albanie. Écrivain, poète, et récemment, traducteur des textes classiques, il est l’auteur de la première traduction de Spinoza en Albanais.